Actualité

Les artisans solidaires : Stores Robert

Stores Robert : « Tout le monde essaie de trouver des solutions pour l’autre »


Le chantier de la maison Renaissance à Juvignac avance à vive allure. Le plus gros projet d’ESPACE RENAISSANCE est en train de se réaliser pour le plus bonheur de ses adhérents et des familles en diffciulté. Cet aboutissement ne se ferait pas sans l’aide à la fois essentielle et magnifique de dizaines de sociétés prêtent à soutenir et aider l’association. C’est le cas de Dimitri Reimonen, gérant de Stores Robert. À l'aide de son fournisseur Saint-Laurent PVC, l’entrepreneur a proposé de poser toute la menuiserie de la maison. Le m’as-tu-vu, il n’aime pas ça. L’opportunisme, il le balaie d’une main. Il préfère oeuvrer pour la bonne cause sans projecteur, dans l’ombre de ses valeurs humaines si généreuses. Nous l’avons rencontré entre deux clients et deux anecdotes. Simple, humain.


Dimitri, comment avez-vous entendu parler d’Espace Renaissance ?

Le fils de Joël Fernandez, président de l’association, jouait au rugby avec le mien. Sur un échange de mail, il a vu passer Stores Robert. Il m’a proposé et j’ai naturellement dit oui.


Pourquoi avoir dit oui ?

Parce que je trouve l’idée vraiment bien : que ce soit montpelliérain, pour que ce soit pour des enfants qui ont besoin d’être soutenu. J’ai trouvé l’idée positive. J’ai un appartement à la mer que je prête aux infirmières de l’institut Saint-Pierre de Palavas-les-Flôts. Elles me demandant quelque fois de le prêter à des familles qui ne peuvent pas rester très longtemps pour venir voir leur enfant au centre de rééducation. Je leur propose en regardant les disponibilités de l’appartement. Les familles peuvent voir un peu plus leurs enfants. J’ai trouvé le projet d’Espace Renaissance similaire et dans une échelle plus importante. L’idée qu’il y ait beaucoup de personnes qui y participent, je trouve ça bien.


C’est important pour vous de soutenir ce type de projet avec la maison Renaissance ?

J’essaie de donner du sens à ce qu’on fait tous les jours. On peut être dans les stores et rendre service. Ce n’est pas parce que Store Robert est une entreprise de commerce qu’on ne peut pas avoir le sens de l’humain. Chacun, dans son métier, on peut essayer d’aider l’autre. C’est comme ça que je le vois. J’ai refusé de participer à une émission de W9 sur les artisans qui participent à la construction de maisons pour que des familles puissent en bénéficier gratuitement. Non seulement on ne voit pas les artisans, mais en plus W9 gagne beaucoup d’argents sur les publicités qui entrecoupent l’émission. Participer à ce type d’émission ne m’intéresse pas.

Le but de la maison Renaissance est de mettre en place une chaîne de solidarité dans un but autre que le commerce. C’est de l’entraide. C’est comme ça que je le vois.


Dans quelles mesures Store Robert aide à la construction de la maison à Juvignac ?

On s’occupe de tout ce qui est menuiserie. On fournit et on pose les volets roulants. J’ai proposé d’offrir un grand store extérieur pour que ce soit convivial. On est quand même dans le Sud, il fait chaud pendant huit mois de l’année. On s’est proposés de poser des menuiseries de notre fournisseur Saint-Laurent PVC et de fournir des volets roulants.


Est-ce-que vous ressentez cette solidarité sur le chantier, cette entraide ?

Quand on voit le nombre de sociétés qui participent, il y a une grosse envie… Tout le monde a envie et essaie de trouver des solutions pour l’autre, c’est positif.

Pouvez-vous nous décrire le succès de Stores Robert dans la région ?

C’est une entreprise quasi centenaire. J’ai pris la suite depuis plus de vingt ans. Robert était mon patron. On a mis en place tout ce qui est fenêtre, volet roulant et portail. On est centenaire pour tout ce qui est store extérieur et toile. Il y a cinq agences dans le sud de la France : Nîmes, Avignon, deux à Montpellier et une à Sète. On fonctionne en microstructure de sept à huit personnes par agence qui est une SARL indépendante. On a notre propre service de pose. Les salariés sont hyper volontaires et hyper motivés.


Un artisan solidaire, engagé. Merci à Stores Robert et à son gérant Dimitri.